Quelques dessins pour vous expliquer (rapidement) la FORMIDABLE (...) aventure qu'est la Fécondation In Vitro.

A partir du moment où tu entame les FIV, toute ta vie s'inscrit sur un calendrier géant. Tout est minuté, programmé au jour le jour, même parfois à l'heure près.

Si par hasard, tu ne supportais pas de voir une aiguille en peinture, c'est carrément loupé parce que tu vas déguster de la seringue!

seringue Se piquer soi-même, la première fois, c'est un peu galère. Tu te dis que t'es complètement dingue. Comment t'as pu faire la maligne en disant "oui oui ça ira. Je le ferrai moi-même" (en même temps, une infirmière tout les jours, pendant 2 semaines, pour te rappeler que t'es une grosse chochotte, ça va bien hein!)

Au bout de 10 fois, ça va, tu maîtrise l'engin. Tu l'a même invité à regarder le film dans le canapé. Tu ressemble à une grosse camée, le bide plein de bleu, tu sais plus où piquer....

Au bout de 15 jours, tu n'en peux plus. T'es gonflée à bloc. Tu sens que les injections ont fait de l'effet. Tes ovaires ressemblent à des lampes à lave. T'as le mal de mer dans ton ventre. (et je te parle pas des sensations de roulis lors des échographies! yeaaaah!)

Enfin, le jour de la libération arrive! tu te rends à l'hosto de bonne heure (càd à 8h et à 100 bornes de chez toi). Là c'est le pied, on te bourre de pillules roses pour te détendre, un dernière piqouze dans la fesse et en route pour.... LA PONCTION

Oooooh la ponction! Moment intense, fort en émotion et douleurs...

shéma

Je vous passe le détail des préparatifs et la chose en elle-même. Vous devez bien imaginer juste avec ce charmant schéma... Pour vous donner une échelle, l'aiguille de la ponction c'est à peu de choses près, une aiguille à tricoter n°4... Plus ou moins... ça fait rêver n'est-ce-pas?

Sachez cependant que les sensations éprouvées sont plutôt de cet ordre là...

brochette

Pendant ce temps, Monsieur est également mis à contribution dans une charmante petite pièce à usage spécifiquement dédié à "l'amour dans un petit pot". (y a pas de raison que tu sois la seule à déguster....)

Ensuite tu rentre sagement chez toi, complètement shootée. Les licornes roses, bisounours et autres nuages magiques t'accompagneront dans ton plumard pour un repos bien mérité.

licorne

 

Pendant ce temps, ça chôme pas au labo. Ils trient, mesurent, soupèsent, comptent, triturent, pouetpouètent, empaquètent les follicules et spermatozoïdes récoltés. Avant que tu sorte de l'hosto, tu sais combien tu as pondu.

2 jours plus tard, l'hosto où se fera le transfert des embryons (ben oui voyons, ce serait trop fastoche de tout faire au même endroit! Mais ça c'est une affaire de classe d'hosto: A ou B, pas le même niveau de compétences. Blablabla...soit!) te téléphone pour te dire (enfin) le vrai résultat de la ponction, le nombre d'embryons obtenu, leur qualité,.. et à quelle heure tu es attendue pour le transfert de la marchandise. Autant dire que depuis le jour de la ponction, tu te ronges sang et ongles. Tu ne dors pas, tu flippe à mort... Et puis quand tu sais, tu es soulagée bien sûr ... Pour mieux re-flipper parce que plein de pensées négatives te bombardent. "Ya QUE ça??" "Pourquoi y a QUE ça?", "Y a autant d'échec?", "Pourtant y en avait plus à l'échographie", "pourvu qu'ils continuent d'évoluer..."

 


Ben oui, prace que c'est pas parce qu'ils en ont fécondé X ou Y, que ça tient le coup... Ou c'est pas parce qu'on t'en a ponctionné X qu'il y en a autant qui sont matures et bons pour une fécondation, ou que la fécondation se fait dans l'éprouvette ou.... ou... ou...

Alors au début, on est confiant. On se dit que 6 tentatives, ça va y a moyen! Mais pas forcément! Parceque, comme dans notre cas où y a qu'un embryon au total de la tentative.... Ben ça passe vite les 6 FIV! (1 FIV = stimulation  + ponction + transfert + congélation des embryons surnuméraires + le/les éventuels transferts des embryons surnuméraires). Nous n'avons pas encore eu l'opportunité de tester les embryons congelés (s'ils survivent à la décongélation... Ben oui, faut y penser à ça aussi)

Bref... Vient le jour du TRANSFERT. Yes!

Bien sur, à l'aube, à 150 bornes de chez toi. Façon tu t'en tape que ce soit tôt, ça fait 3 jours que tu dors pas!embryon type a

Tu arrive à l'hosto, tu flippe en cherchant ton chemin (hosto énooooooooormément universitaire). Tu te désappe encore une fois et tu te dis qu'en allant chez le dentiste tu devra faire gaffe à garder ton froc, tellement ça devient une habitude de montrer tes fesses!

Tu adopte la position d'usage. Et là, tu attends, ouverte à tout vent, que le gars du labo ai finit tout son bidouillage derrière son microscope et que le charmant toubid, entre tes jambes, tripatouille tranquillement le cathéter de sa seringue afin de placer au chaud l'objet de toutes ces manipulations minutieuses.

cuir moustaches(*)

Une fois la tâche achevée, tu rentre illico chez toi te vautrer dans ton lit. Certes, ce n'était pas trop difficile mais le stress tombe enfin. Tu n'es plus qu'une loque aux yeux cernés. Le repos est donc indispensable.

Je vous fais l'impasse des 15jours interminables d'attente, de sondage des moindres signes corporels, des soirées consciencieuses sans boire un verre, sans manger plus que de raison (on sait jamais, des fois que les nausées commenceraient justement le lendemain!), de réalisation de films sur comment, à qui le dire en premier? fille ou garçon? de quelle couleur sera ses premières sandalettes? Bref, des questions un peu trop précoces....

Enfin le verdicte tombe! S'il n'y a pas de signes clairs au fond de ta petite culotte, la prise de sang matinale te répondra avec plaisir. Toutefois, tu devra encore espérer toute la matinée. tu sursautera au moindre bruit autour de toi. tu sera prête à décrocher ton téléphone avant même la fin de la première sonnerie(inimaginable!!!). Tu travaillera comme une automate pour occuper tes mains (tu n'as plus que des moignons de doigts puisque tu as déjà tout rongé il y a 15 jours).

Le téléphone sonne enfin. Et là......................................................

 

 

(*) si tu as plus de 18ans,tu peux taper "cuir moustache Panpan Master Fugiko" sur ton site de vidéo préféré pour tenter de comprendre la chose... Attention c'est une référence purement délirante geek...Toute ressemblance avec des personnes réelles serait simplement un manque de bol pour celles-ci!